torna allla pagina introduttiva dei Musei Vaticani Onlineil sito internet istituzionale della Santa SedeInformations générales au sujet des Musées VaticanNaviguer dans le site, Légende et Index du siteVisite virtuelle et sélections des ?uvresSections actuellement sur la vue dans les Musées Vatican OnlinePage principale de Musées Vatican Online

Musées du Vatican OnlineMusée Gregorien EtrusqueSalles V e VI

Acrotère avec cheval ailé, premières décennies du Ve siècle avant J.-., inv. 14130

Hauts-reliefs de frontons de Tivoli, fin du IVe - IIIe siècle avant J.-C.

Frise avec décoration florale et têtes humaines, IVe siècle avant J.-C., inv. 14129

Antéfixe à figure féminine, IIe siècle avant J.-C., inv. 14119

Buste féminin, IIIe siècle avant J.-C., inv. 14107

Visita virtuale di queste Sale

Ces salles, appelées par convention salles des terres cuites, sont dédiées à la coroplastique (art de travailler l'argile) étrusque appliquée à la construction des temples et à l'art votif. Le grand espace de la salle VI permet de recréer une atmosphère similaire aux aires sacrées de l’antiquité. A l'intérieur d'un mur de périmètre, le temple et la place située devant le temple se dressent sur un haut podium. La place est peuplée de nombreux autels et offrandes votives. Ces salles renferment de nombreuses terres cuites architectoniques provenant de divers endroits. Certaines d'entre elles sont exposées sur des supports reproduisant le toit en bois qu'elles décoraient dans l'antiquité.

L'estrade située au centre de la salle et les vitrines du mur de gauche présentent les offrandes votives en terre cuite provenant, dans la plupart des cas, d'un ou plusieurs temples de la cité de Caere (Cerveteri). Ces objets datent pour la plupart de la période allant de la fin du IVe siècle au IIIe siècle avant J.-C. Cette exposition n'a pas seulement voulu souligner la qualité esthétique de ces offrandes mais aussi la grande variété et quantité de dons qui étaient apportés tous les jours au temple. En effet, d'ordinaire, les sanctuaires antiques débordaient d'ex-voto. On donnait de tout, de préférence de petits modèles de simulacre de culte, reproduisant souvent des parties du corps humain (têtes, demi-têtes, membres, organes) ou bien des morceaux d'aliments ou d'animaux sacrifiés.