torna allla pagina introduttiva dei Musei Vaticani Onlineil sito internet istituzionale della Santa SedeInformations générales au sujet des Musées VaticanNaviguer dans le site, Légende et Index du siteVisite virtuelle et sélections des ?uvresSections actuellement sur la vue dans les Musées Vatican OnlinePage principale de Musées Vatican Online

Musées du Vatican OnlinePinacothèque

Salle I. XIIe-XVe

Salle II. XIIIe-XVe

Salle III. XVe

Salle IV. XVe-XVIe

Salle V. XVe

Salle VI. XVe

Salle VII. XVe-XVIe

Salle VIII. XVIe

Salle IX. XVe-XVIe

Salle X. XVIe

Salle XI. XVIe

Salle XII. XVIIe

Salle XIII. XVIIe

Salle XIV. XVIIe

Salle XV. XVIIIe

Salle XVI. XIXe

Salle XVII. XVIIe

Salle XVIII. XVe-XIXe

La nouvelle Pinacothèque Vaticane fut inaugurée le 27 octobre 1932 dans le bâtiment construit à cet effet par l'architecte Luca Beltrami, sur ordre et selon les directives du pape Pie XI. Ce bâtiment prenait place dans une partie du Jardin Carré du XIXe siècle, lieu à la fois isolé et entièrement bordé d'allées, que l'on jugeait apte à assurer les meilleures conditions lumineuses, tant du point de vue de la conservation des œuvres que de leur valorisation. Ainsi fut résolue l'épineuse question relative à l'exposition des peintures, continuellement déplacées dans les Palais Apostoliques, en l'absence d'un lieu pouvant accueillir un si grand nombre d'œuvres. Vers 1790, le pape Pie VI rassmbla une première collection de 118 peintures mais celle-ci eut une courte existence car à la suite du Traité de Tolentino (1797) une partie des plus grands chefs-d'œuvre fut transférée à Paris. L'idée d'une Pinacothèque, comme on l’entend aujourd’hui, c’est à dire una exposition ouverte au public, ne naquit qu’en 1817 après la chute de Napoléon. Conformément aux directives du Congrès de Vienne, une grande partie des œuvres appartenant à l'Etat de l'Eglise lui fu restituée. La collection se développa au fil des ans à travers des donations et acquisitions jusqu'à atteindre le chiffre actuel d'environ 460 peintures, exposées dans dix-huit salles, par ordre chronologique et selon les écoles, des Primitifs (XIIe-XIIIe siècles) au XIXe siècle. La collection comprend des chefs-d'œuvre des plus grands artistes de la peinture italienne parmi lesquels Giotto, Fra Angelico, Melozzo da Forlì, le Pérugin, Raphaël, Léonard de Vinci, le Titien, Veronèse, Caravage et Crespi.