Hauts-reliefs de fronton
torna allla pagina introduttiva dei Musei Vaticani Onlineil sito internet istituzionale della Santa SedeInformations générales au sujet des Musées VaticanNaviguer dans le site, Légende et Index du siteVisite virtuelle et sélections des ?uvresSections actuellement sur la vue dans les Musées Vatican OnlinePage principale de Musées Vatican Online

Musées du Vatican OnlineMusée Gregorien EtrusqueSalle V e VI

Hauts-reliefs de fronton

Tivoli
fin du IVe – IIIe siècle avant J.-C.
terre cuite polychrome
hauteur maximale conservée cm 148
invv. 14103-14104-14106-14117-20820-20821

Ces fragments de hauts-reliefs furent retrouvés par hasard en 1835 au cours des travaux de terrassement de la zone située en face du Pont Grégorien sur l'Aniene. Le rapport dressé au XIXe siècle, relate avec une imprécision caractéristique la découverte de "…six groupes fragmentaires de statues en terre cuite…" toutes "…privées de tête, mains et pieds…". On peut deviner le sujet de cette représentation en nos fixont sur le détail de l'arbre situé à côté du quatrième personnage en partant de la gauche duquel pend l’une des pattes postérieures d’une peau de mouton, vide et inerte. Ce détail rappelle l'iconographie de la toison d'or et confirme, sans aucun doute possible, que le thème central de ce monument est l'expédition des Argonautes. Les statues constituient la décoration du fronton d'un temple, comme le démontrent tant leurs proportions que leur forte saillie, destinée à assurer une meilleure vue depuis le bas (environ 20° d’inclinaison). Cette reconstitution n'à d'autres prétentions que d’illustrer la place qu’occupait le haut-relief à l’origine.