Musées du Vatican - Page d'introductionInformations générales au sujet des Musées VaticanNaviguer dans le site, Légende et Index du siteVisite virtuelle et sélections des ?uvresSections actuellement sur la vue dans les Musées Vatican OnlinePage principale de Musées Vatican Online

Visites VirtuellesŒuvres incontournables onlineLa Pinacothèque



Visite la Pinacothèque

Transfiguration

Raffaello Sanzio
(Urbino 1483 – Rome 1520)
Transfiguration, 1516- 1520
peinture grasse à tempera sur bois
cm. 410 x 279
Inv. 40333

Le Cardinal Jules de Médicis commanda deux peintures destinées à la cathédrale Saint-Juste de Narbonne. Le cardinal de Médicis (futur pape Clément VII) était en effet devenu évêque de Narbonne en 1515. La Transfiguration fut confiée à Raphaël et la Résurrection de Lazare (aujourd'hui à la National Gallery de Londres) à Sebastiano del Piombo. La Transfiguration ne fut jamais envoyée en France parce que le cardinal la conserva à la mort de Raphaël (1520) puis il en fit don à l'église San Pietro in Montorio où l'œuvre fut placée sur le maître autel. En 1797, à la suite du Traité de Tolentino, cette œuvre, comme tant d'autres, fut emportée à Paris puis restituée en 1816 à la chute de Napoléon. C'est alors qu'elle entra dans la Pinacothèque de Pie VII (pontificat de 1800 à 1823).
Le retable représente deux épisodes racontés l’un après l’autre dans l'Evangile selon Saint Matthieu : La Transfiguration en haut, avec le Christ en gloire entre les prophètes Moïse et Elie ; en bas au premier plan, la rencontre des Apôtres avec l'enfant possédé que Jésus guérira à son retour du Mont Thabor.
Il s'agit de la dernière œuvre de Raphaël, son testament spirituel. Giorgio Vasari, célèbre artiste et biographe du XVIe siècle, l'a décrite comme "la plus célébrée, la plus belle et la plus divine".