Salle des Grisailles

Photogallery

Salle des Grisailles
Salle des Grisailles
Salle des Grisailles
Salle des Grisailles

Cette salle se trouve dans l’ancien noyau médiéval du Palais apostolique. Cette vaste pièce servait autrefois aux cubicolarii, à savoir les responsables de la surveillance du cubiculum, la chambre à coucher du pape, et aux palefreniers, qui devaient transporter sur leurs épaules la sedia gestatoria du pape. Dès le XVIe siècle, cette pièce était utilisée pour les consistoires secrets, c’est-à-dire les audiences solennelles du pape avec les cardinaux. On l’appelait autrefois aussi la Chambre du Perroquet, probablement en raison d’un vieil usage d’y abriter ce sympathique oiseau.
L’aspect actuel de la pièce remonte au XVIe siècle. Le  plafond en bois à caissons dorés a été réalisé au XVIe siècle d’après des dessins de Raphaël et montre les épisodes les plus significatifs de la vie de son commanditaire, le pape Léon X Médicis (1513-1521), ainsi que ses armoiries. Les murs sont ornés d’une architecture peinte, faite de fausses colonnes qui soutiennent une architrave, surmontée à son tour de guirlandes végétales et de paires de putti. Entre les colonnes, une série d’édicules peints abrite les Apôtres et des Saints. Sur des socles, de faux reliefs en marbre rappellent le martyre des personnages représentés plus haut, tandis qu’en haut, on distingue des allégories des Vertus.
La série des Apôtres et des Saints a été réalisée en 1517-1518 par Raphaël pour le pape Léon X. Très abîmée à la fin du XVIe siècle (1560), elle fut complètement repeinte par les frères Federico et Taddeo Zuccari. On retrouve de nombreuses traces de la décoration antérieure en correspondance des Saint Jean l’Évangéliste, Saint Laurent et Saint Matthieu, marqués par des graffitis avec les années 1518, 1519, 1540, 1541.