Archives historiques

Les Archives historiques des Musées du Vatican renferment la documentation relative aux collections des Musées et à l'activité de l'institution depuis la deuxième moitié du XVIIIe siècle jusqu'à la fin du XXe siècle.
Les documents les plus anciens des archives sont les Papiers Visconti : quatre enveloppes contenant des documents sur le travail de celui qui s’appelait alors le « Commissaire aux Antiquités », Giovan Battista Visconti, lors de la création du Musée Pio-Clementino et qui fut repris à sa mort en 1784 par ses fils Ennio Quirino et Filippo Aurelio. Achetés sous le pape Léon XIII, ces Papiers sont entrés en 1888 dans les collections des Musées en raison de leur intérêt historique.
On trouve ensuite, sur le plan chronologique, les Papiers D’Este, qui concernent la période où Antonio Canova était « Inspecteur général des Beaux-Arts et des Musées pontificaux », aidé en cela par le sculpteur Antonio D’Este et par les fils de ce dernier, Alessandro et Giuseppe.
Le reste de l’activité administrative et scientifique des Musées, jusqu’en 1994, est conservé dans des enveloppes rangées par ordre chronologique, qui sont liées aux Rapports hebdomadaires de la surveillance (1849-1919). Ceux-ci ont été rédigés par le « Premier Gardien » et adressés au Directeur des Musées jusqu’à la fin du XIXe siècle, tandis qu’à partir du début du XXe siècle, ils sont rédigés par le Directeur lui-même et envoyés au « Majordome du Palais apostolique ».
On possède ensuite les Rapports mensuels de la Direction (1920-1974), rédigés par le Directeur pour rendre compte au « Majordome du Palais apostolique » de l’activité du personnel des Musées.
Après la signature des Accords du Latran (11 février 1929) et l’abolition de la fonction de « Majordome du Palais apostolique », on a décidé de continuer à rédiger ces Rapports, à usage interne, en chargeant le Secrétaire des Musées de cette tâche.
Les fonds Entrées (1898-1960) et Autorisations pour photographes, formateurs, artistes et chercheurs (1934-1955) permettent en revanche d’étudier le flux des entrées dans les Musées au cours du XXe siècle.
Les Archives historiques comptent et conservent aussi dans leur documentation les Documents du personnel de direction des Musées, un instrument très important pour approfondir et mieux comprendre l’histoire des collections grâce à plusieurs figures fondamentales comme : Bartolomeo Nogara (Directeur général des Musées et des Galeries pontificales de 1920 à 1954), Guido Galli (Sous-Directeur des Musées et des Galeries pontificales et Directeur artistique pour les sculptures de 1903 à 1952), Filippo Magi (Assistant à la Section d’Archéologie classique, ensuite Directeur Régent des Musées de 1954 à 1961), Deoclecio Redig de Campos (Assistant aux Archives photographiques, ensuite à la Section médiévale, et enfin, Directeur général de 1971 à 1979), Carlo Pietrangeli (Directeur général de 1978 à 1995), Fabrizio Mancinelli (Directeur du Département d’Art byzantin médiéval et moderne jusqu’en 1994).
Ont été achetés récemment les papiers des Archives Biagetti qui proviennent de Recanati, une source précieuse concernant l’activité de celui qui s’appelait alors le « Directeur artistique des Peintures » et fondateur du Laboratoire de restauration des peintures des Musées du Vatican. Les Archives Biagetti sont en effet étroitement liées à deux autres fonds importants conservés dans les Archives historiques : les archives du Laboratoire de restauration des peintures et des matériaux en bois et celles du Laboratoire de restauration des tapisseries et des tissus, qui conservent principalement les rapports de restauration de la fin du XIXe siècle à la fin des années soixante du XXe siècle. Ces fonds comprennent de la documentation graphique et photographique, relative à ces rapports.

Les Archives sont un service accessible au personnel interne des Musées ; les chercheurs externes peuvent les consulter moyennant autorisation.

Staff :
Marta Bezzini, Responsable

Contacts:
as.musei@scv.va
+39 06 69885571