Sur les traces de Léonard en France
Sur les traces de Léonard en France

Sur les traces de Léonard en France

L’énigme de la tapisserie de la Cène 

14 mai 2019
Salle de Conférences, Musées du Vatican

Dans le cadre des célébrations autour de Léonard de Vinci, et simultanément à l’exposition « Leonardo. Il San Girolamo dei Musei Vaticani », inaugurée ce 21 mars dans le Braccio di Carlo Magno, les Musées du Pape rendent un nouvel hommage au génie de Léonard à l’occasion du cinq centième anniversaire de sa mort. « Sur les traces de Léonard en France. L’énigme de la tapisserie de la Cène » est le titre de la journée d’études qui se tiendra ce mardi 14 mai, en conclusion de la restauration de la célèbre tapisserie conservée actuellement dans la Pinacothèque vaticane et qui s’inspire de la Cène de Léonard de Vinci.
De dimension identique à la fresque peinte par le grand maître de la Renaissance dans le réfectoire de l’église Santa Maria delle Grazie à Milan, cette tapisserie précieuse est tissée exclusivement en fils de soie, or et argent. Bien qu’elle reproduise fidèlement, dans la disposition et l’attitude des personnages, l’assemblée léonardesque des apôtres réunis à la table du Seigneur, la tapisserie du Vatican montre toutefois un cadre différent, situant la scène dans un riche décor architectural de style Renaissance. Tissé probablement dans les Flandres, ce textile manufacturé a été commandé par Louise de Savoie et son fils François Ier, roi de France.

L’intervention conservatoire de cette tapisserie a duré presque un an et demi et a été menée entièrement par le Laboratoire de restauration des tapisseries et des tissus des Musées du Vatican, sous la direction d’Alessandra Rodolfo. Cette opération a redonné d’une part à l’œuvre sa splendeur d’origine, mais elle a aussi permis d’en modifier la datation, permettant de supposer qu’elle ait été tissée après février 1516, donc au cours du séjour de Léonard en France (1517-1519). En revanche, en l’absence de sources documentaires, la question de l’auteur du carton et de la manufacture reste encore ouverte.
Enrobée dans son aura particulièrement symbolique et solennelle, la tapisserie fraîchement restaurée retournera en France, du 7 juin au 2 septembre, où elle sera fièrement présentée à l’exposition « La Cène de Léonard de Vinci pour François Ier, un chef-d'œuvre en or et soie » qui est aménagée au Château du Clos Lucé à Amboise, où le grand Léonard de Vinci mourut il y a 500 ans, en ce célèbre 2 mai 1519.