Odilon Redon, Sainte Jeanne d’Arc

Photogallery

Odilon Redon, Sainte Jeanne d’Arc
Odilon Redon, Sainte Jeanne d’Arc
Salle 2. Van Gogh, Gauguin, Medardo Rosso

À la fin du XIXe siècle, Redon va se consacrer de plus en plus régulièrement à l’exécution de dessins représentant de petites têtes. Il privilégie d’ordinaire des feuillets moyens ou petits, sur lesquels il travaille au crayon ou au pastel. Il étudie ainsi les visages de jeunes femmes, presque toujours présentées de trois quarts ou de profil.
Ce magnifique pastel, Sainte Jeanne d’Arc, est un exemple de l’attention que l’artiste consacre à un sujet qui n’est qu’apparemment répétitif. En réalité, il se penche avec curiosité sur des visages qui se révèlent chaque fois différents. Il décline les traits délicats d’une jeune fille anonyme, il dessine le profil de Béatrice, il définit les visages d’Ophélie, de Parsifal ou du Christ, comme s’il s’agissait de portraits,  il colore les joues d’une Jeanne d’Arc, créant ainsi une galerie d’apparitions, suggérées parfois par son imagination, alors que d’autres s’inspirent de son cercle familial ou de la mythologie.