Déluge universel

Déluge universel

(Genèse 6,5-8,19)

Dieu dit à Noé : « La fin de toute chair est arrivée, je l’ai décidé, car la terre est pleine de violence à cause des hommes et je vais les faire disparaître de la terre. Fais-toi une arche en bois résineux (Genèse 6,13-14) ... Car encore sept jours et je ferai pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits et j’effacerai de la surface du sol tous les êtres que j’ai faits. » (Genèse 7,4) … Au bout de sept jours, les eaux du déluge vinrent sur la terre. (Genèse 7,10)

Michel-Ange représente l’épisode du Déluge Universel de manière particulièrement dramatique : au premier plan une multitude de personnes gagnent la terre, courbées sous le poids de leurs effets personnels ou de ceux de leur famille, croyant ainsi échapper au châtiment de Dieu. De l’autre côté, d’autres personnes se pressent sur un îlot et tendent leurs mains pour prêter secours à ceux qui sont encore en danger. Au centre, une barque sur le point de couler et tout au fond, l’arche sur laquelle, par volonté de Dieu, Noé, sa famille et des couples d’animaux trouveront leur salut.